Comment a commencé l’histoire de Big Stop?

En 1985, nous avons eu une idée qui s’est multipliée chaque année

Nous accueillons les clients à bras ouverts dans nos relais Big Stop depuis l’ouverture du premier, il y a plus de 30 ans, à Auld’s Cove, en Nouvelle-Écosse. Cette journée-là, la légende canadienne de la musique country, Hank Snow, chantait, tandis qu’une montgolfière Irving Oil flottait dans le ciel. C’était le commencement d’une belle aventure!

Nous avons choisi le nom « Big Stop » (grand arrêt) parce que c’est le nom parfait pour un bon repos bien mérité le long de la route. Depuis le début, les chauffeurs professionnels ont pu bénéficier des conforts de leur foyer, y compris des aires de repos, des douches et des repas maison – et nous les avons accueillis 24 heures par jour!

Nous avons vite réalisé que le restaurant Big Stop à 80 sièges d’Auld’s Cove était trop petit. Lorsque nous avons ouvert le deuxième Big Stop, à Aulac, au N.-B., nous y avons inclus 120 places. Notre réseau s’est rapidement agrandi à Enfield, en N.-É., et à New Minas, également en N.-É. Nous comptons aujourd’hui près de 30 Big Stop et autres relais routiers dans l’Est du Canada et aux États-Unis.

De nombreux clients disent qu’en voyant un Big Stop sur la route, ils sourient, sachant qu’ils s’y sentiront comme chez eux, avec des toilettes propres, un bon repas et une atmosphère chaleureuse. Et plusieurs ont hâte de savourer nos délicieuses tartes!